Rechercher
  • Marielle Trichereau

5 injonctions qui nous soutiennent et nous empoisonnent à la fois

Dernière mise à jour : 22 mai

"Dépèche toi, tu traines",

"Fais plaisir à ta soeur",

"Tu vas pas pleurer comme une mauviette?"



Et oui, c'est au fer rouge que nous sommes marqués par les paroles de ceux qui ont tout fait pour bien nous éduquer, et que nous reproduisons souvent ou sous d'autres formes sur nos enfants! C'est pas malheureux ça?

Point de culpabilité tu n'auras, mais quelques ajustements tu peux faire!

Car enfin, il est clair que nous intégrons tellement ces phrases ou ces modèles répétés, que nous finissons par les absorber complètement et qu'ils deviennent des modèles dans nos comportements d'adulte.

Le "fais plaisir à ta soeur" peut ainsi devenir dans nos vies d'adultes "fais plaisir à tout le monde (sauf à toi!)".

Que ce soit en MANAGEMENT ou en BILAN DE COMPETENCES, il est parfois utile de revisiter ces appropriations de modèles qui apportent des forces mais qui peuvent freiner également nos potentiels.




Notre enfance nous rappelle à ce qui nous a construit, mais quoi en faire aujourd'hui?

"Tu n'es ENCORE pas prêt?!" Ces phrases répétées tout au long de notre vie d'enfant, dans une atmosphère ou le temps c'est de l'argent, dans un contexte ou celui qui fait vite est récompensé, avec des modèles de parents qui remplissent un agenda de ministre, tout cela conduit à la création du driver "FAIS VITE!". Générateur d'efficacité dans l'urgence, il apporte aussi du stress à soi et à son entourage.

TAIBI KALHER, psychologue américain, a identifié 5 drivers.

Comment réduire le stress dans nos postures? Comment modifier quelques comportements gênants dans nos relations pour gagner en sérénité, en qualité relationnelle? Il est parfois utile de nous revisiter à la lumière de ces drivers, petit guide, explications et autres propositions.



Un driver c'est quoi au juste?


Les drivers sont des messages répétés pendant l'enfance, des modèles de comportements familiaux répétés également qui créent des croyances à l'âge adulte, et ces croyances impactent fortement nos comportements.

  • Aucun n’est mieux ou pire qu’un autre

  • Ils se sont imposés à nous.

  • Ils présentent tous des forces sur lesquelles on peut s'appuyer.

  • Ils présentent tous des faiblesses.

L'idée est bien sûr de garder ce qui nous plait et de réduire ce qui nous gène.

Car en fait, les drivers nous propulsent dans des comportements devenus naturels, porteurs de ressources importantes. Mais ils sont également un poids sur les épaules dont nous avons parfois bien du mal à nous départir. Ce poids sur les épaules, nous en sommes prisonniers, et il peut générer de l'enfermement, de la lourdeur, de la culpabilité.





Les 5 messages contraignants ou Drivers


5 Drivers ou injonctions à identifier

Mes clients aiment beaucoup cet exercice qui apparait souvent comme un véritable révélateur, une prise de conscience.


Voici les 5 drivers :





Fais des efforts !

Ce qu'il a entendu : donne toi du mal

Ce que cela produit : un adulte avec une grande capacité de travail, mais qui a toujours besoin de complexifier la tâche.




Fais plaisir !

Ce qu'il a entendu : sois gentil avec maman

Ce que cela produit : un adulte serviable mais qui néglige ses besoins, qui ne

parvient pas à dire "NON"



Fais vite !

Ce qu'il a entendu : Qu'est ce que tu traînes !

Ce que cela produit : un adulte efficace dans l'urgence, mais toujours à la bourre et qui ne prévoit pas de plan d'action




Sois fort !

Ce qu'il a entendu : Fais pas ta mauviette !

Ce que cela produit : un adulte déterminé et persévérant mais qui a du mal à travailler en équipe.




Sois parfait !

Ce qu'il a entendu : Tu aurais pu faire mieux !

Ce que cela produit : un adulte rigoureux et persévérant mais avec un fort besoin de tout contrôler.





Comment réduire ces injonctions pour gagner en sérénité? Comment se libérer ou réduire l'impact des effets qu'ils procurent?


Donnez vous des autorisations !


N'oubliez pas ! Il est fondamental de s'appuyer sur les forces que vous donnent vos drivers.

Ensuite pour réduire les effets indésirables, petite prescription par driver :


FAIS PLAISIR :

Tu as le droit de TE FAIRE PLAISIR, ce n’est pas être égoïste, c’est juste rééquilibrer tes propres besoins par rapport à ceux des autres, tu en as le droit!


SOIS FORT :

Tu peux t’autoriser à DEMANDER et ACCEPTER DE L’AIDE, c’est une preuve de compétences et non un aveux de faiblesse, on peut apprendre des autres tous les jours.


FAIS VITE :

Tu peux LACHER PRISE sur certaines habitudes du quotidien : organiser un peu plus ta vie de manière à avoir moins de stress !


SOIS PARFAIT :

Tu as le droit DE FAIRE DES ERREURS , et d’y porter UN REGARD POSITIF


FAIS DES EFFORTS :

Donne toi le droit de FAIRE SIMPLE, SANS AJOUTER de difficulté.



Changer pour soi et pour les autres


Identifier nos 2 drivers dominants nous permet de mettre en place un petit plan d'action qui va modifier quelque peu nos comportements, à la hauteur de ce que chacun souhaite.

L'objectif n'est pas de changer pour changer mais juste de réduire du stress pour soi, pour ses équipes ou pour sa famille, de réduire parfois de la procrastination, ou encore de poser ses limites, pour ne donner que ces exemples.



Tentez l'expérience, entraînez vous !


Si vous avez expérimenté, vous pouvez partager sous ce post, et si nous travaillons ensemble demandez à réfléchir à un plan d'action précis et personnalisé.






7 vues0 commentaire